Conseil Européen des Fédérations WIZO (CEFW)

Le Conseil Européen des Fédérations WIZO (CEFW) a été créé en 1994 et enregistré à Paris en tant qu’ONG à but non lucratif. L’objectif de ses fondateurs était de créer une organisation WIZO européenne, qui ferait entendre sa voix au sein des instances européennes telles que le Lobby Européen des Femmes et le Conseil de l’Europe, sur les questions d’égalité des femmes, de discrimination ou d’antisémitisme. Toutes les Fédérations WIZO d’Europe étaient membres et envoyaient deux déléguées qui bénéficiaient du droit de vote à L’ECWF.

Les membres fondateurs (membres honoraires à vie) gardaient leur droit de vote à l’assemblée du CEFW. Les membres individuels ne bénéficiant pas de droit de vote étaient acceptés en tant qu’observateurs. Le CEFW a subi une transition structurelle initiée lors de la conférence annuelle organisée par la WIZO d’Autriche à Vienne en 2006 et réalisée à la conférence de Rome le 8 Juin 2009.

Une nouvelle constitution et des règles de procédure ont été rédigées par. Maître Miri Metuki. Elles ont été adoptées.

Les nouveaux objectifs du CEFW comportent deux points essentiels:

1.Le soutien du droit de l’Etat d’Israël à exister en paix et en sécurité, et

2.La lutte contre l’antisémitisme tel que défini par le Bureau des Institutions Démocratiques et des Droits de l’Homme (BIDDH) en 2004/2005, avec notamment l’explication sur l’antisionisme, souvent masque de l’antisémitisme.

Cette définition de travail utilisée par des organismes de contrôle dans divers États membres de l’OSCE est recommandée aux gouvernements comme un document utile. Les nouvelles règles de procédure ont autorisé le remplacement de la présidence par un comité de direction exécutif élu. La participation des présidentes de Fédérations WIZO européennes aux réunions annuelles et leur implication dans la prise de décision ont également été mises en avant.

Chaque fédération membre nomme deux déléguées au CEFW. Les déléguées et les membres de l’exécutif bénéficient du droit de vote ; ce n’est pas le cas des membres d’honneur à vie ni des membres individuels. Les nouvelles règles établissent que seules les Fédérations WIZO d’Europe peuvent devenir membres du CEFW et seules les wizéennes peuvent devenir membres individuels ou être désignées comme déléguées. Dr Hava Bugajer d’Autriche, Nathalie Cohen-Beizermann de France, Irene Goldberg de Suisse, Diana Schnabel d’Allemagne et Michele Vogel du Royaume-Uni ont été les premiers membres élus du comité exécutif.

Comité exécutif actuel élu en mai 2017

Steering CommitteeHanni Seifert (UK), Manuèle Amar (France), Cornelia Eckhoff (Germany), Ester Silvana Israel (Italy) Genia Grander (Sweden), Dorrit Raiter (Denmark)


La réunion annuelle du CEFW est organisée à tour de rôle par les fédérations WIZO européennes ; les élections du comité exécutif ont lieu tous les quatre ans. Le CEFW est membre du Lobby Européen des Femmes (LEF) et dispose d’un statut participatif auprès du Conseil de l’Europe à Strasbourg ; à ce titre il peut émettre des propositions et faire des déclarations dans le domaine des affaires sociales, ce jusqu’en 2019. Manuèle Amar, de France, est délégué principal permanent auprès du Conseil de l’Europe. Les activités du CEFW ont gagné en importance avec l’influence croissante des ONG dans la politique européenne.